Les salariés de l'Eau et de l'Electricité au Maroc (ONEE)

Pour un meilleur affichage, veuillez choisir la résolution suivante pour votre écran (1024 par 768 pixels)
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La famille ONE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
fordisme



Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 04/07/2009

MessageSujet: La famille ONE   Jeu 17 Juin 2010 - 9:11

La famille ONE


Comme certains établissement publics, le personnel de l’ONE constituait, le temps passé une grande famille, dans le sens relatif et non utopique du mot.

Une culture qui conforte l’esprit d’appartenance à la famille ONE était profondément ancrée. Dans un premier lieu, les élèves du centre de formation étaient fortement mobilisés pour acquérir ces valeurs tout au long de leur durée de formation allant jusqu'à 2 ans.

On ressent encore les belles paroles de l’hymne des électriciens :

هيا إلى الكد هيا بنا ***** نملأ الدنيا بمركزنا

Cet état d’esprit a était développé au fil du temps par des hommes de grandes valeurs, entre autres, l’amour de cette patrie qui était leur moteur d’innovation citoyenne, ces hommes avaient deux registres de discours, l’un administratif et l’autre syndical, mais avaient un unique objectif : c’est de sauvegarder cette appartenance au corps des électriciens marocains, tantôt par la culture de mobilisation, tantôt par la défense des droits acquis en faveur des salariés de cet office.

Un constat historique pour argumenter ce fondement, en 1963 l’Etat avait promulgué un statut-type par décret afin d’unifier les statuts des établissements publics, et ainsi les harmoniser avec celui de la fonction publique. Dès lors les deux registres ont manifestés leur opposition à cette réforme, chacun de son côté :

L’UMT rejetait le statut-type « promulgué » en avançant à la fois des arguments de droit et de fait, ce qui nous intéresse en premier lieu les arguments de fait, à savoir: « le grand risque d’exode des techniciens vers le privé ce qui provoquerait par voie de conséquence une baisse de la production », selon feu ABDERAZZAK.

Au même temps notre DG s’opposait à cette loi par une note intitulée « Réflexions sur la situation actuelle des Établissements Publics à caractère Industriel et Commercial (EPIC) » daté du 24 Septembre 1971, dans laquelle il mettait en exergue le caractère d’autonomie des EPIC ainsi bafoué par des lois irrationnelles « qui ont fini par entraver leurs mouvements et par freiner leur dynamique ou leur esprit d’initiative », ces lois qui bridaient la gestion normale des établissements publics menaçaient la bonne marche du service public, qui « a pu néanmoins être assuré qu’au prix de marchandages et de compromis qui ont fini par devenir lassants », selon la note de notre honorable Ahmed TAZI.

Après ces propos, force est de constater le grand courage de ces hommes qui ont lutté pour qu’un établissement public - qui est le patrimoine de tous les marocains- puisse subsister dans un climat économiquement instable.

Et après les grands hommes viennent les pygmées qui cherchent le charisme par le retrait du « NON » de leur dictionnaire administratif ou syndical.

C’est quoi qui a changé depuis l’ère de TAZI et ABDERAZAK ? Est-ce l’émergence de la démocratie marocaine ? Est-ce le retour des années de plomb ? Alors pour quoi ne bougez vous pas le doigt ?

Vous avez mis à mort notre esprit de famille ONE, notre patrimoine social, notre dignité humaine, et vous anéantissez un service public bâtit au sang et à la sueur de tous les électriciens.
Revenir en haut Aller en bas
marwanemorad



Nombre de messages : 66
Date d'inscription : 05/06/2008

MessageSujet: Re: La famille ONE   Jeu 17 Juin 2010 - 13:01

[i]TOUT EN VOUS SALUANT CHER FRERE, POUR CE RAPPEL DES ANNEES D'OR DE NOTRE GRANDE FAMILLE DES ELECTRICIENS DE L'ONE, DES TEMPS ANTERIEURS DONT LE RAYONNEMENT ETAIT EGAL ET A LA HAUTEUR DES HOMMES DE CE TEMPLE SACRE QU' ETAIT L'ONE.INTOUCHABLE PAR CRAINTE ET RESPECTE PAR ADMIRATION , GRACE A CES 2 HOMMES QUE VOUS AVEZ BIEN VOULU NOMME AVEC RAISON.CETTE BELLE EPOQUE EST MALHEUREUSEMENT REVOLUE.IL N'EN RESTE QUE DE BEAUX SOUVENIRS INCONTOURNABLES TELS DES VESTIGES D'UNE BELLE EPOPEE HISTORIQUE LOINTAINE.LE TRISTE SORT ET LA SITUATION ACTUELLE DE CETTE FAMILLE EST A L'EGAL DES HOMMES SANS ENVERGURE DE CETTE SOMBRE EPOQUE, PARACHUTES PAR DES TRISTES CIRCONSTANCES DANS DES POSTES DE GRANDES RESPONSABILITES SANS MERITES.RESULTATS: CATASTROPHES ET DECADENCES.
Revenir en haut Aller en bas
 
La famille ONE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La famille DIOR
» Famille de Clercy évoquée par Claude LESUEUR maire du Tilleul
» Les noms de famille de l'Orne
» Du nouveau ministere de la famille
» Trémauville - Famille LE VILLAIN - LUCAS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les salariés de l'Eau et de l'Electricité au Maroc (ONEE) :: Les Manageurs & Nous.. :: Activités Professionnelles-
Sauter vers: