Les salariés de l'Eau et de l'Electricité au Maroc (ONEE)

Pour un meilleur affichage, veuillez choisir la résolution suivante pour votre écran (1024 par 768 pixels)
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Point de vue

Aller en bas 
AuteurMessage
mahmoum02



Nombre de messages : 472
Age : 58
Date d'inscription : 15/04/2011

Point de vue Empty
MessageSujet: Point de vue   Point de vue EmptyMer 27 Avr 2011 - 3:57

A l'occasion de la fête du travail, j'aurai bien aimé entendre de nos responsables et de nos dirigeants de nos guides plutôt , quelles stratégies vont ils adopterr face au système addictif qui ne cessent de créer un malaise au sein de la composante de cette société ou nous vivons . Sachez messieurs que lors du dernier congres mondial de toxicologie la pathologie objet du congres,ce n’était ni la cocaïne,ni l’héroïne ni même la cigarette, c’était l'addiction et le système addictif. Montrer a tous ceux qui croient en vous que vous vivez vraiment votre époque,et que vous posséder vraiment une vision d'avenir porteuse de vrai espoir sur tous les plans. Dites nous quel est votre programme, et vos perspectives de l'avenir..
Revenir en haut Aller en bas
mahmoum02



Nombre de messages : 472
Age : 58
Date d'inscription : 15/04/2011

Point de vue Empty
MessageSujet: Re: Point de vue   Point de vue EmptyMer 27 Avr 2011 - 5:23

La question des inégalités et des vulnérabilités individuelles face à l’addiction n’est pas simple. Il semble en effet qu’elles soient déterminées par l’interaction d’un grand nombre de facteurs biologiques, individuels, environnementaux, sociaux et culturels qui convergent pour augmenter ou diminuer la probabilité qu’un individu développe une addiction.
l est également intéressant de constater que le concept d’addiction évolue. De plus en plus d’articles scientifiques soulignent les "addictions sans substance" pouvant être développées, par exemple, par le jeu, le travail, la sexualité ou encore internet, conduisent aux mêmes modifications cérébrales que les addictions liées aux psychotropes (Grant et al., 2006 ; Potenza, 2006). Cliniquement, le jeu pathologique, par exemple, induit une euphorie, un craving* (désir compulsif de reproduire le comportement d’addiction), une tolérance et des signes de sevrage à l’arrêt
Revenir en haut Aller en bas
mahmoum02



Nombre de messages : 472
Age : 58
Date d'inscription : 15/04/2011

Point de vue Empty
MessageSujet: Re: Point de vue   Point de vue EmptyMer 27 Avr 2011 - 7:57

Une compréhension du système dont nous faisons partie prenante et par lequel nous sommes soumis a admettre,exige l'individu de notre époque à avoir une connaissance universelle et académique très approfondie.
Faire face au faille du système, qui ne cesse de montrer une faiblesse jamais ressenti au cours la dernière moitié de ce siècle sur tous les plans ,exige des bonnes volontés dotés d'une bonne lecture des choses,assimilant le phénomène dans tous ses aspects, et pouvant trouver les prospectives répondant au dimensions des choses .
Des bonnes volontés pareilles il faudrait les chercher ils existent de partout dans le monde, car
dans notre entourage,c'est comme tu cherches une perles que tu ne trouveras nulle part.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Point de vue Empty
MessageSujet: Re: Point de vue   Point de vue Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Point de vue
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les salariés de l'Eau et de l'Electricité au Maroc (ONEE) :: Les Manageurs & Nous.. :: L'ONEE dans la presse-
Sauter vers: