Les salariés de l'Eau et de l'Electricité au Maroc (ONEE)

Pour un meilleur affichage, veuillez choisir la résolution suivante pour votre écran (1024 par 768 pixels)
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 AU DELA DES ALIBIS

Aller en bas 
AuteurMessage
hajmi

avatar

Nombre de messages : 1729
Date d'inscription : 24/10/2007

MessageSujet: AU DELA DES ALIBIS   Jeu 17 Sep 2015 - 15:32

Au-delà des alibis.
Ceux qui luttent ne sont pas sûrs de gagner mais ! ceux qui ne luttent pas ont dèja perdu " berthold brecht "


L’entame de la campagne de démantèlements des poutres militantes régionales est très dangereuse, en particulier celle du militant HADDAOUI, du moins, pour les jeunes. Le processus de démobilisation, de démolition de l’image des syndiqués, a fait son œuvre de manière profonde, s’appuyant sur les pratiques hideuses, qui elles aussi perdurent et sur l’inefficacité des caisses et  conseil " représentatifs ", une réalité dénoncée à plusieurs reprises par les lèches bottes contre le rondier lui-même.
Il y a un mur d’incommunicabilité qui s’est érigé avec une jeunesse formée à d’autres moules. Les spots importés et introduits les font sourire, même ceux produits à grands frais auprès de spécialistes présumés. Les alibis leur paraisent ringards et les messages décalés. Pourtant, ils ne sont pas du tout dé-syndiqués et, en majorité, leur aspiration à l'appartenance au secteur est très forte. Mais le syndicat telle qu’ils l’aperçoivent, a perdu toute attractivité à leurs yeux. Que les grands théoriciens payés en nature tentés par le facile « c’est la faute à la fin des utopies » ferment leurs gueules. Ces jeunes sont dans leur temps, ils excellent dans l’utilisation de nouvelles technologies et se saisissent de questions de l’heure, du point de vue qui est le leur. Le drame, c’est que les méthodes qu'utilise le trio débile au commandes, leur paraissent hors du temps, les messages trop bruyants, en deçà de leurs attentes, de leurs ambitions et surtout qu’ils accordent peu de crédibilité à ceux qui les portent. Contrairement aux aînés qui, par politesse, écoutaient les anciens militants sans livrer leurs pensées, eux portaient la contradiction aussi. La seule attitude à avoir, c’est de les écouter avec humilité, avant de chercher à les convaincre de leur réconciliation avec un syndicalisme dépassé, sans engagement.
Ce n’est pas un enjeu de positionnement immédiat, c’est une question de survie d’importance, qui déterminera l’avenir du syndicalisme intègre.
Au secteur de l'énergie de l'ONEE, il nous faut cesser de perdre nos énergies dans les questions organisationnelles et nous attacher à préciser les contours d'un nouveau projet syndicale.
Revenir en haut Aller en bas
hajmi

avatar

Nombre de messages : 1729
Date d'inscription : 24/10/2007

MessageSujet: Re: AU DELA DES ALIBIS   Sam 26 Sep 2015 - 11:30

الرونديي البئيس و لاعقي أحدية الإداريين ، حولوا كتاب تاريخ الجامعة إلي ذفتر شيكات لشراء المناصب . و تظل أنت أيها الكهربائي الممول الرئيسي للحساب . يكفيكم أيها الكهرابائيون أنكم مولتم بغبائكم وسكونكم و أموال إنخراطاتكم صفقة دخول الإنقلابي الحقير التافه قبة مجلس المستشارين ، اللذين لا يستشيرهم أحد .
Revenir en haut Aller en bas
hajmi

avatar

Nombre de messages : 1729
Date d'inscription : 24/10/2007

MessageSujet: Re: AU DELA DES ALIBIS   Dim 27 Sep 2015 - 11:45

Qu'est ce qu'un militant et qu'est-ce qu'une fédération ?

Prendre conscience de sa sensibilité syndicale revient à faire un effort d’abord de réflexion et ensuite de construction idéelle sur la finalité de son appartenance et de son militantisme, à l’appui d’un référentiel de valeurs, qui en constituera le socle. Après cette étape de représentation intellectuelle du concept de l’appartenance interviendra la phase du processus de sa déclinaison en actes au quotidien, qui obéit à une dynamique syndicale et sociale. C'est dire que le militantisme est un rapport de l’individu à sa fédération auquelle il porte un loyalisme pratique et émotionnel.
En contrepartie, la fédération lui garantit le respect de sa liberté d’expression dans l’ordre, l’égalité d’aspirer aux postes de responsabilité et le droit de participer à la prise de décisions dans des instances démocratiquement élues. En contrepartie aussi, la fédération et notamment son leadership doit renvoyer des signaux forts d’autonomie décisionnaire au mieux de l’intérêt général. Inutile de rappeler ici l’inclination de tout pouvoir autocratique, à l’apparat démocratique, à convertir la fédération à en mutualités ou associations qui s’expriment solidairement par le biais d’UN SEUL CHEF reconnu en tant que tel à charge pour lui de s’occuper à amadouer ses militants qui se transforment en troupes d’adeptes. Dans la logique du pouvoir autoritaire, la fonction partisane réside dans la distribution de privilèges et passe-droits aux chefs qui, à leur tour, procèdent à la redistribution d’une partie du butin aux adeptes, à chacun selon son degré de docilité et d’implication. C’est ce qui provoque des contradictions et partant des schismes dans les liens qu’entretiennent les individus à leur fédération par rapport à leurs propres convictions et valeurs qui cessent d’être des convictions et des valeurs communes.
A bon entendeur, salut!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: AU DELA DES ALIBIS   

Revenir en haut Aller en bas
 
AU DELA DES ALIBIS
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Des messages de l'AU-DELA !
» LES CTM
» FETE DE LA POMME EURE DU TERROIR
» Symdrome Gilles de la Tourette
» La voie de la simplicité, Mark Burch

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les salariés de l'Eau et de l'Electricité au Maroc (ONEE) :: Le syndicalisme & Nous.. :: Actualités syndicales-
Sauter vers: