Les salariés de l'Eau et de l'Electricité au Maroc (ONEE)

Pour un meilleur affichage, veuillez choisir la résolution suivante pour votre écran (1024 par 768 pixels)
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Un cas sectoriel de fusion à suivre

Aller en bas 
AuteurMessage
Sawt_L3akl

Sawt_L3akl

Nombre de messages : 107
Date d'inscription : 29/10/2007

Un cas sectoriel de fusion à suivre Empty
MessageSujet: Un cas sectoriel de fusion à suivre   Un cas sectoriel de fusion à suivre EmptySam 2 Jan 2010 - 4:49

DECLARATION unanime des membres CEE/IED
Séance du 10 septembre 2009
« Projet de fusion d’Egaz Degaz et Dunamenti en Hongrie »

Les membres du CEE de Gaz de France et de l’IED Suez, réunis ce 10 septembre2009, ont pris connaissance du dossier « projet de fusion d’Egaz Degaz etDunamenti en Hongrie ».

Ils notent que ce projet découle de la fusion de Gaz de France avec Suez, combine des opérations juridiques avec une mutualisation des fonctions support, et ne s’appuie pas sur un projet industriel développant les activités, l’emploi et les compétences.

Il n’est donc pas sans conséquences significatives pour les salariés concernés, sur les questions d’emploi, de mobilité fonctionnelle et géographique, de garanties collectives et individuelles.

Les membres CEE / IED actent que le processus engagé sur ce dossier s’appuie sur une négociation avec les partenaires sociaux hongrois qui s’est concrétisée par la signature d’un premier accord de principes le 8 septembre 2009 portant des premières avancées.

Mais ce ne peut être que le début d’un dialogue social établi sur les bases d’accords actuels et futurs dans le groupe sur la responsabilité sociale d’entreprise, les garanties sociales, la Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences ou toute autre question sociale.

Ainsi, des éléments clés de connaissance permettraient une meilleure perception des finalités et une visibilité des organisations, missions, et avenir des salariés. Il s’agit :
- du document d’expertise à l’initiative de la direction hongroise qui l’a conduite à proposer ces réorganisations,
- des schémas détaillés des organisations et définition du contenu des emplois,
- des données chiffrées sur les effectifs cibles et localisés,
- des personnels et emplois concernés.

Les discussions doivent donc se poursuivre en Hongrie au travers du comité de suivide l’accord, notamment dans les mois à venir, à partir de ces informations complémentaires absolument nécessaires.
Cela devrait permettre que l’accord du 8 septembre 2009 soit renforcé par d’autres accords.
Par ailleurs, les membres CEE/IED demandent à la direction du groupe des engagements :
- sur le maintien de l’emploi, pas de licenciement, maintien de 2 ans dans leur emploi pour les salariés non affectés dans un poste de la nouvelle organisation à compter de la fusion soit au 1/1/2010,
- sur la négociation d’une nouvelle convention collective avec une harmonisation par le haut des garanties collectives des 2 sociétés,
- sur un bilan périodique devant le CEE de GDF Suez et l’Observatoire de la fusion,
- sur la création d’un comité de suivi dans le cadre du CEE, comportant un membre hongrois ; ce comité devra se réunir une fois par mois jusqu’à la réorganisation juridique au 1er janvier 2010.
Les membres CEE / IED apportent tout leur soutien aux collègues hongrois et seront vigilants dans l’accompagnement social de cette restructuration.
Voté à l’unanimité.
Revenir en haut Aller en bas
 
Un cas sectoriel de fusion à suivre
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un cas sectoriel de fusion à suivre
» Fusion DGI/DGCP
» Fusion des collectivités et Réunification.
» La fusion ONE-ONEP s’inscrit dans cette logique..
» projet de loi pour la fusion de l’ONE et l’ONEP

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les salariés de l'Eau et de l'Electricité au Maroc (ONEE) :: Actualités Parallèles :: Relations Internationales-
Sauter vers: